Blog

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Etabli en 1949, le LMNP ou Loueur en Meublé Non professionnel est un régime fiscal qui propose beaucoup d’avantages aux contribuables qui investissent dans l’immobilier locatif. C’est un statut très intéressant car il n’y a pas besoin d’être inscrit au RCS ou au Registre du Commerce et des Sociétés pour pouvoir l’appliquer. Et il a comme particularité de permettre aux souscripteurs de bénéficier jusqu’à 50% de leur revenu global. Notons que deux cas peuvent se présenter : soit il s’agit d’un LMNP temporaire comme pour les salariés missionnaires, soit il s’agit d’un LMNP saisonnière comme pour les résidences de tourisme.

LMNP, un régime micro-BIC ou un régime réel ?

Le système LMNP offre à l’investisseur un cadre spécial spécifique. Il faut préciser que, normalement, les revenus fonciers sont soumis à l’impôt sur les revenus ou IR, mis à part les prélèvements sociaux. Cependant, le LMNP relève du régime des BIC ou Bénéfices Industriels et Commerciaux c’est-à-dire qu’il est tenu de respecter le plafond des recettes locatives. Par conséquent, l’investisseur doit choisir entre deux possibilités : d’un côté, il opte pour le micro-BIC qui a comme principe de n’imposer que la moitié des recettes, ce qui donne un abattement de 50%, sans déficit. Et d’un autre côté, il y a le régime réel qui consiste à déduire toutes les charges et les amortissements des recettes. Parmi les charges, il y a par exemple : les taxes, les différents travaux, les frais de gestion et les intérêts d’emprunt. L’objectif est donc de diminuer les recettes afin de réduire le montant des impôts.

LMNP, un statut fiscal à la portée de tous et une défiscalisation de 11%

Pour parler des avantages spécifiques qui différencient le LMNP des autres régimes, il y a lieu tout d’abord de souligner que c’est un statut dont le prix d’acquisition est à la portée de tous. Ensuite, la gestion locative est déléguée à un gestionnaire qui garantit la stabilité de l’investissement et la perception régulière des loyers. Par ailleurs, l’investisseur peut amortir aussi bien les équipements ou mobiliers, que l’immobilier. Et la rentabilité du placement est évaluée à environ 5% avec une défiscalisation de 11%. Quant au type de contrat, il s’agit d’un bail commercial sur le long terme qui assure la sécurité de l’investissement. Sans parler du fait que l’investissement en immobilier locatif est un marché en pleine expansion. Enfin, le dernier avantage est la possibilité de se faire accompagner par des experts tout au long du placement. D’ailleurs, beaucoup de cabinet d’experts proposent leurs services en ligne, tels que le www.placer-son-argent.net par exemple.

Laisser un commentaire