Blog

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Les baies vitrées et les fenêtres jouent des rôles esthétiques importants pour les habitations. Mais ce n’est pas uniquement pour cela qu’on a besoin de ces ouvertures, elles assurent aussi l’isolation, l’apport thermique et l’étanchéité de la maison. En outre, elles sont responsables du réchauffement du passage de la lumière naturelle de l’extérieur vers l’intérieur des habitats. Voilà pourquoi, leur pose est importante. Bien qu’on soit plus ou moins libre de choisir son type d’ouverture, il y a quand même certaines règles d’urbanisme à respecter pour l’installation. Cela concerne la taille, les matériaux, le style à adopter selon la zone où se situe la maison.

Poser des fenêtres et baies vitrées : ce qu’il faut savoir

Où que l’on se trouve, les exigences de la RT 2012 est la même pour toute construction neuve : la surface de baie (portes vitrées ou fenêtres vitrées) doit représenter au minimum les 1/6 de la surface habitable. Ce minimum est une donnée indispensable, car si la lumière naturelle joue un rôle éminent dans la perception de confort d’un bâtiment, le vitrage contribue également au réchauffement gratuit quand vient la saison hivernale, ce qui assure une réduction d’énergie. Alors plus on a d’ouvertures vitrées, plus on augmente l’apport de chaleur gratuit pour la maison et plus on économise. Comme l’objectif de la RT 2012 pour la consommation d’énergie est de 50 kWh/m²/an au maximum, on a plus de chance de ne pas dépasser ce seuil si l’on optimise la surface vitrée.

Toutefois, il y a plusieurs critères qu’il faut respecter. L’usage de menuiseries avec des performances thermiques poussées en est un. Pour la pose, il faut également se confier à des professionnels. Cela garantit la qualité de l’étanchéité.

Si l’on effectue des travaux de rénovation, on n’a pas forcément à obéir les règles. Néanmoins, si l’on souhaite bénéficier du crédit d’impôt, on doit satisfaire les mêmes exigences que celles de la RT 2012. On doit alors mettre en exergue l’apport d’énergie solaire, l’isolation et l’étanchéité. Et pour que les travaux soient validés, il faut faire appel à un poseur certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Tout cela mène à faire le choix entre différents types de baies vitrées et fenêtres : baies à galandage ou coulissantes, baies vitrées à 2 vantaux dont un fixe, placé à droite ou à gauche. On peut aussi trouver des fenêtres du même genre sur le marché. En effet, certains modèles dits « fenêtres à la française » se présentent comme des solutions efficaces en matière de praticité, d’efficacité et de performance.

D’une manière générale, c’est la configuration de la maison qui définit tout. Mais certains détails concernant les occupants peuvent aussi changer les donnes. Si l’on a par exemple des personnes à mobilité réduite ou des enfants à la maison, il faut adapter les ouvertures en fonction de leurs besoins, de leurs possibilités mais surtout de leur sécurité.

Laisser un commentaire