Tout savoir sur la déclaration de travaux de rehaussement

Agrandissement de la famille, besoin d’un nouvel espace de vie etc., diverses raisons peuvent inciter les gens à rehausser leur lieu d’habitation. Il s’agit d’apporter un ou plusieurs niveaux additionnels en hauteur. Mais avant de réaliser le projet et de débuter les travaux, il faut se renseigner auprès de la mairie pour connaitre toutes les règlementations concernant la construction. Si on se trouve trop éloigné des bureaux communaux ou si on n’a pas tout simplement envie d’y aller, on peut aussi s’informer sur internet. Désormais, nombreux sont les sites web qui donnent des informations à ce propos.

Les principes d’un rehaussement

Lourd, le rehaussement d’une maison est également onéreux en général. Mais, quel que soit le prix, cela permet d’agrandir l’espace pour vivre et c’est donc un investissement avec lequel on peut attendre un bon retour. Ce type de travail peut comprendre la surélévation de toiture et/ou des murs porteurs. Une fois qu’on obtient les informations nécessaires auprès de la mairie, on débute les travaux par une expertise qui se divise en deux études techniques différentes. Elles consistent à déterminer si le projet est réalisable ou pas. La première consiste à faire une vérification des fondations et des murs. Elle peut mener à la définition des matériaux à utiliser. La seconde étape quant à elle est une prospection de la résistance des murs porteurs. Dans le cas où la première étape ne permet pas de déterminer les matériaux utiles, on aura besoin d’enlever le revêtement voir faire des trous dans le mur pour les reconnaitre.
rehaussement

Déclaration de travaux de rehaussement ou permis de construire ?

Il est difficile de définir à coup d’œil si l’on aurait besoin d’un permis de construire ou d’une déclaration de travaux de rehaussement. En effet, plusieurs paramètres doivent être considérés pour en faire la détermination. En général, c’est l’ampleur du chantier qui est la plus importante parmi les critères à prendre en compte. Plus c’est grand, on aurait donc besoin d’un permis de construire. Par ailleurs, si la surface concernée par le projet est inférieure à 20 m2, une déclaration de travaux suffit. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si le projet dépasse ce seuil, on aurait besoin de demander un permis de construire.

Les différences entre un changement de pente et un rehaussement

Quand on veut avoir plus d’espace et qu’on a besoin de transformer les combles pour qu’ils deviennent aménageables, on parle de changement de pente. En quelque sorte, il s’agit d’adapter la hauteur aux besoins. Le travail à faire consiste donc à transformer la charpente pour obtenir une pente indispensable pour aménager des combles. Mais la mairie n’autorise pas forcément ce type de transformation. Les propriétaires sont alors contraints de réaliser un rehaussement. Cela consiste à concevoir des nouvelles pièces avec des murs dressés sur la hauteur de l’habitation.