Blog

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Il est désormais possible de rendre une veille maison plus économe en énergie. Pour ce faire, on doit entreprendre des travaux divers permettant d’atteindre le niveau du label Bâtiment basse consommation (BBC) délivré par l’association Effinergie. Cette mission consiste à réduire la consommation en révisant l’intégralité de l’isolation et l’installation de chauffage. À l’issu de ces travaux, la réduction de la consommation énergétique de l’habitat ne doit pas dépasser les 80 kWhep/m²/an dans son ensemble.

Diagnostiquer avant de rénover

Avant même d’entreprendre le projet, il faut faire une évaluation des lieux. Cela commence par l’établissement d’un diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette étape permet d’évaluer le niveau de consommation énergétique de la maison. On utilise une échelle de A (très économe) à G (énergivore) pour catégoriser les résultats. Dans certains cas, les professionnels qui réalisent cette mission identifient entre temps les composants de l’habitat à savoir les murs, les menuiseries, les isolants utilisés etc. Ils localisent aussi les ponts thermiques afin de déterminer les travaux à faire pour optimiser au maximum l’isolation et ainsi réduire les pertes de chaleur.

Amélioration de l’isolation et du chauffage de l’habitat

Avant, on ne considère que rarement l’isolation lors des constructions. Désormais, cela constitue l’une des choses à mettre en relief pendant un projet immobilier. On utilise alors plusieurs éléments pour ce faire. Que ce soit pour les murs ou encore les autres éléments qui composent la maison comme les aérations diverses, la loi exige l’usage des équipements appropriés. L’étanchéité et l’isolation sont alors devenues des éléments obligatoires à étudier particulièrement pour les constructeurs. Ainsi, on limite les fuites d’air et de chaleur en installant des joints entre les murs et les fenêtres. Pour les anciennes maisons, on remplace les fenêtres simple-vitrage par les fenêtres double-vitrage. Pour le chauffage, on n’utilise plus les chaudières à gaz mais plutôt des équipements qui sont moins énergivores et qui fonctionnent en récupérant l’énergie pour réduire les pertes.

Le coût de la rénovation

Pour atteindre le niveau BBC, on doit préparer un budget plus ou moins important en fonction des travaux à faire. Selon les estimations et les simulations faites par des professionnels, un bien immobilier construit dans les années soixante – soixante dix nécessite environ un budget de 32 000 € pour être entièrement rénové selon les conditions du label BBC. Cette somme n’inclut pas encore les crédits d’impôts divers et les aides spécifiques. Ce type de construction permet donc un retour sur investissement de neuf ans. Il ne faut pas oublier qu’on peut bénéficier de différentes subventions comme l’éco-prêt à taux zéro ou les crédits d’impôts quand on effectue une rénovation énergétique. Ces aides permettent de réduire les coûts nécessaires pour l’ensemble du travail.

Laisser un commentaire