Tout savoir sur le permis de construire rehaussement

Le rehaussement fait partie des alternatives permettant d’agrandir la surface habitable d’une maison. Il s’agit d’apporter un ou plusieurs niveaux additionnels en hauteur sans modifier l’emprise au sol. En général, c’est la solution la plus efficace en milieu urbain compte tenu de l’étroitesse de la surface disponible pour d’autres solutions comme l’extension ou encore l’agrandissement. Selon les cas, ce type de travaux peut faire l’objet d’un permis de construire.

Faire la distinction entre changement de pente et rehaussement

Pouvant être total ou partiel, le rehaussement peut se limiter à la transformation de la volumétrie d’une charpente. Il peut aussi s’agir de la création d’une nouvelle charpente à part entière. En quelque sorte, on effectue un aménagement des combles et une adaptation selon les besoins. Mais ici encore, tout peut se confondre avec le changement de pente.

Dans certaines municipalités, le respect des règlementations d’urbanisme écarte d’emblée la possibilité de modifier convenablement la pente du toit. Dans ce cas précis, le rehaussement représente donc une solution inévitable. Comme le travail consiste à concevoir des espaces totalement nouveaux et avec des murs verticaux sur la hauteur de la structure et non sur le côté, il n’a donc rien à avoir avec l’agrandissement classique.
Outre la maison, on peut aussi réaliser cette opération en dessus d’un garage ou encore d’un abri de jardin.

Les intervenants

Puisqu’il s’agit généralement d’une opération soumise à un permis de construire, l’intervention d’un architecte ou un dessinateur professionnel est alors inévitable. Ce sont également des personnes compétentes pour réaliser le permis de construire rehaussement. Leur service est bien sûr payant. Le coût de leur intervention peut varier en fonction de plusieurs paramètres dont l’étendue du travail à faire, la situation géographique de la maison concernée, les honoraires etc. Dans tous les cas, les propriétaires peuvent toujours discuter les prix.
Il ne faut pas oublier qu’il y a une différence non négligeable entre ces deux professionnels. Le dessinateur ne peut intervenir que si la surface totale n’excède pas les 170 m2 (surface existante et à venir). Au-delà de ce seuil, on doit faire appel à un architecte.

Le permis de construire rehaussement

Pour ce qui est du dépôt du permis de construire rehaussement, il se fait auprès de la mairie soit par le propriétaire soit par son mandataire. On a un délai de deux mois pour instruire une requête et trois mois si les travaux comporteront un aménagement nécessitant des démolitions. La mairie a encore un mois pour compléter les pièces manquantes et le propriétaire dispose de trois mois pour les trouver. Dans certains cas particuliers (zones protégées ou résidences recevant du public), le délai d’instruction est majoré. Le propriétaire doit en être informé dans le mois qui suit le dépôt de sa requête.

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Summary
Review Date
Reviewed Item
Tout savoir sur le permis de construire rehaussement
Author Rating
51star1star1star1star1star