Blog

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Que ce soit pour une rénovation partielle ou totale d’un bâti ou d’une nouvelle construction sur un terrain déjà pourvu d’autres constructions indépendantes, faire appel ou non à un architecte dépend de plusieurs critères dont notamment le calcul de la surface existante. Si pour une construction sur un terrain de 170 m² ou moins, le recours à un architecte reste optionnel, cette alternative devient obligatoire si la surface dépasse cette taille. Il ne faut pas oublier cependant qu’il y a des règles à respecter quand on effectue le mesurage de la surface sur laquelle la construction prendra forme. Voilà pourquoi, on conseille toujours de faire appel à des professionnels qualifiés dans le métier.

Comment calculer les 170 m² ?

Faire le calcul des 170 m² doit tenir compte de la superficie du plancher. De même, on doit aussi prendre en considération l’emprise au sol de la maison à rénover ou de la nouvelle structure à bâtir avec tous les autres éléments qui y sont accolés. De cette manière, on peut facilement écarter tous les autres composants et annexes qui ne sont pas liés physiquement à celui concerné par les travaux. Ce calcul des surfaces de 170 m² est soumis à la règlementation en vigueur depuis début mars 2012. Il est défini par l’article L.112-1 du code de l’urbanisme.

Définition de l’emprise au sol

L’emprise de sol est l’ensemble des projections au sol de tous les éléments bâtis d’un terrain. Ce sont les édifices avec débords de couvertures portés par des poteaux (auvents ou appentis), les balcons et terrasses en surplomb du rez-de-chaussée, tous les éléments indépendants de la structure principale comme l’abri de jardin ou le chalet, les espaces de stationnement close ou couvertes comme le garage ou le carport, le bassin de piscine, le local à poubelles, l’atelier. Il est possible d’avoir un devis travaux pour l’intégralité de ces éléments en faisant appel à des experts.

Recours à l’architecte

Une fois qu’on arrive à définir l’étendue de la surface sur laquelle les travaux auront lieu, on peut ensuite déterminer la nécessité de faire appel à un architecte ou non. Si cette option est indispensable, mieux vaut consulter des annuaires répertoriant tous les professionnels certifiés en la matière. En principe aussi, tous les travaux soumis à un permis de construire exigent le recours à un architecte. Mais sont dispensées de cette obligation toutes les personnes physiques déclarant vouloir faire une construction agricole sur une surface de plancher et une emprise au sol inférieure à 800 m². De même, l’aménagement et l’équipement des espaces intérieurs des structures et des vitrines commerciales ou des reprises qui ne modifient pas l’extérieur sont exclues de cette règlementation.

Enregistrer

Laisser un commentaire