Tout savoir sur la déclaration de travaux extension

Choisir entre permis de construire ou déclaration de travaux extension ? C’est à la mairie d’en décider ! Dans tous les cas, un projet d’extension en nécessitera. Alors, rien ne sert de faire des dépenses inutiles, il faut débuter par la collecte d’informations auprès des autorités compétentes notamment la mairie. D’ailleurs, c’est complètement gratuit. Si on n’a pas envie de faire des déplacements au bureau de la commune, on peut aussi faire des recherches sur internet. Plusieurs sites voués à la construction donnent des informations à ce propos.
Déclaration de travaux extension

Qu’est-ce que l’extension d’une maison ?

En général, réaliser une extension consiste à concevoir un espace en prolongeant les fondements d’une maison déjà existante. Cela peut être la surélévation du bâtiment pour ajouter un étage ou la création de nouvelles pièces. Cela peut également être l’ajout d’une véranda ou d’une terrasse. En fonction des envies et/ou des besoins, l’extension de maison peut solliciter une bonne réserve foncière pour avoir un espace suffisant à la construction. Il est donc rationnel de faire des concessions sur la surface habitable tout en regardant la réserve foncière utilisable en cas d’extension lors de l’acquisition d’un bien immobilier. Certes, l’extension nécessite un budget conséquent. Mais, elle peut aussi représenter un bon investissement.

La déclaration de travaux extension est exigée dans trois cas de figure :

Premièrement si les travaux d’extension ou de changements de destination sont faits sur une structure existante et s’étendent sur une emprise au sol ou une superficie de plancher inférieure à 20 m2. Cette limite passe à 40 m2 si le chantier se trouve en milieu urbain concerné par un plan local d’urbanisme ou PLU ou par un plan d’occupation des sols spécifique ou POS. Deuxièmement, quand la surface ou l’emprise totale de la construction (la structure déjà existante comprise) ne dépassera pas les 170 m2 après travaux, on reste dans le cadre de la déclaration de travaux extension. Et troisièmement, si le projet consiste à modifier l’aspect extérieur de l’édifice, on ne nécessite pas non plus un permis de construire.

Tarif de la déclaration de travaux extension

Il y a deux possibilités quand on réalise une déclaration de travaux extension. La première consiste à tout faire soi-même. Il suffit d’aller directement au bureau de la mairie et d’y prendre les formulaires à remplir ainsi que la liste des dossiers à réunir. Tout cela n’est donc pas payant. La seconde alternative consiste à faire appel à un professionnel comme un architecte. Celui-ci prendra en charge toutes les formalités à suivre et fera lui-même le boulot. Cependant, ses services sont payants et il a le plein droit de fixer un tarif selon son bon vouloir. Néanmoins, on peut toujours négocier.