Tour d’horizon de la déclaration de travaux balcon

Avant de commencer des travaux à part la redistribution intérieure, réaliser une demande de permis de construire ou faire une déclaration de travaux est toujours indispensable. Ces opérations peuvent être faites par le propriétaire du projet lui-même ou par une tierce personne dite mandataire. Pour savoir toutes les démarches à faire, mieux vaut demander des informations préalablement auprès de la mairie ou bien sur internet. Désormais, des plateformes dédiées principalement sur la construction en proposent gratuitement.

Faire la différence entre une terrasse et un balcon

Le balcon et la terrasse sont deux concepts souvent confondus par les particuliers. Ce sont par contre deux choses bien distinctes pour ceux qui connaissent bien l’univers de la construction et de l’immobilier. En effet, le balcon est cet espace extérieur en façade qui est généralement suspendu par rapport au sol. Autrement dit, il ne repose pas sur le sol. Cette excroissance extérieure de la maison permet d’admirer l’extérieur.
La terrasse quant à elle est habituellement reposée à même le sol. Il arrive aussi qu’elle soit édifiée sur le toit des grands immeubles. Elle dispose généralement d’une toiture et est ouverte vers l’extérieur. Par rapport au balcon, elle dispose d’une surface plus large.
Tour d’horizon de la déclaration de travaux balcon

Pourquoi faire une déclaration de travaux pour le balcon ?

Se trouvant à l’extérieur de la maison ou du bâtiment concerné, le balcon apporte donc une modification à l’apparence visible de celle-ci. Si les dimensions des travaux dépassent le seuil indiqué par les réglementations de l’urbanisme, on doit faire une demande de permis de construire. Dans le cas contraire, une simple déclaration de travaux suffit. Cela permet aux autorités de voir de près la conformité des travaux déclarés pour le projet par rapport aux exigences de l’urbanisme.

La déclaration de travaux est également une notification permettant de se protéger dans le cas où des voisins malintentionnés s’opposent au projet. En effet, il est toujours possible de faire recours à un projet de construction à condition que celui-ci ne respecte pas les règles. Mais si l’on dispose déjà d’une pièce justifiant l’autorisation venant de la mairie, on a de quoi répondre à l’opposition.

Professionnel ou auto construction ?

Comme tous les travaux qui ne nécessitent pas un permis de construire, le balcon peut être fait par soi-même. Mais il faut bien sûr avoir toutes les connaissances et les savoir-faire requis pour les travaux. L’idéal alors c’est de toujours faire appel à des experts en construction déjà que l’opération consiste à faire des travaux en hauteur. Ces derniers disposent des outils de protection nécessaires pour la réalisation de toutes les tâches. De plus, c’est un bon moyen d’optimiser la qualité, la solidité et la pérennité du balcon.