Faire une déclaration de travaux appentis

Presque tous les travaux de construction nécessitent soit un permis de construire soit une déclaration de travaux préalable. Mais il existe quand même certaines exceptions qui ne confirment pas cette règle. En effet, il y a des opérations faites dans la construction qui ne demandent aucune autorisation particulière. Pour mieux les différencier, mieux vaut faire des recherches sur internet ou demander directement des renseignements auprès de la commune. En ce qui concerne particulièrement les travaux menés pour l’appentis, les règles sont les mêmes que les autres parties de la maison et les autres éléments qui la composent.
Faire une déclaration de travaux appentis

Tour d’horizon sur l’appentis de jardin

Étant une solution simple, mais efficace pour stocker des bois, abriter des véhicules à l’extérieur de la maison, l’appentis est souvent choisi à la place des abris qui sont plus difficiles à construire. Il est aussi appelé préau de jardin ou auvent. C’est une sorte d’extension accolée à la structure de l’habitation. Il peut être fabriqué avec du bois, du métal ou du pvc selon les envies et les besoins des propriétaires. En ce qui concerne la taille, rien n’est obligatoire, l’appentis peut être grand ou petit.

Cette sorte d’abri est ouverte à tous les vents par défaut. Le but principal de son édification est de concevoir des intempéries (pluie, neige, grêle etc.) les équipements ou éléments qui doivent se trouver à l’extérieur de la maison.

Étant dépourvu de murs, mais équipé d’un toit léger, il donne avantage à toute sorte de conservation qui nécessite de l’air comme le stockage de bois ou des produits qui par fermentation peuvent exhaler des odeurs ou des gazs nocifs pour la santé (composts par exemple). Il est également facile d’accès. Alors pour optimiser la sécurité des matériaux qui y sont entreposés, ce type d’abris n’est conseillé que pour ceux qui ont des propriétés clos.
faire-une-declaration-de-travaux-appentis

Faut-il déclarer la construction d’un appentis ?

Comme n’importe quelle construction qui créée de la SHOB ou surface hors d’œuvre brute, l’édification d’un appentis exige une déclaration de travaux préalable. Il se peut même qu’on ait besoin d’un permis de construire ou d’un autre document administratif dans le cas où l’appentis sera accolé ou se trouvera à proximité d’un monument historique.
Dans le cas où l’on ne respecte pas les règles de l’urbanisme, on risque plusieurs pénalisations à savoir le paiement d’une amende ou encore la démolition de la construction.
Il arrive aussi que certains voisins s’opposent à l’autorisation de construire s’ils jugent que le projet leur porte préjudice. Deux cas sont probables. Ils obtiennent gain de cause et les travaux seront interrompus ou prohibés. Ou bien, les preuves qu’ils apporteront seront jugées futiles et l’édification de l’apprenti pourra être reprise. Dans tous les cas, l’obtention d’une autorisation communale permet au propriétaire d’avoir une pièce clé pour se protéger.