Déclaration de travaux pour l’aménagement de combles

Disposer de plus d’espace, qui n’en rêve pas ? Pour ce faire, si on est propriétaire du bien ou si le propriétaire lui-même donne des autorisations. Parmi les travaux permettant d’avoir un espace de plus, il y a l’aménagement de combles. En général, ce type de modification devrait être prévu dès la construction de la maison. Il y a donc des combles aménageables et ceux qui ne le sont pas. Mais avant même de penser budget etc., il faut d’abord connaitre toutes les règles de l’urbanisme en vigueur dans la zone et toutes les obligations techniques à ne pas manquer. Si on néglige cette étape préparatoire, on risque de se faire pénaliser par la commune ou de se faire poursuivre en justice par les voisins.
combles

Quand est-ce qu’on peut aménager les combles ?

Il est possible de donner une réponse à cette question sans faire appel à des experts. Pour ce faire, on doit regarder de près quatre points essentiels. Le premier est la hauteur des combles. Pour définir la hauteur idéale à la transformation voulue, on a besoin d’une pente de 45°. Sous ce seuil, on doit penser à une surélévation. Ensuite, il faut décrypter le contenu du PLU. Après, on doit savoir si les voisins sont conciliants ou pas (surtout en cas de copropriété). Ces derniers peuvent avoir recours à la demande. Il est alors nécessaire de connaitre leurs avis. Et enfin, il faut avoir un budget suffisant, incluant déjà des imprévus. Une fois toutes ces conditions réunies, on peut ensuite faire une demande d’autorisation de travaux auprès de la mairie et commencer le projet.

Quel budget pour l’aménagement des combles ?

Il faut noter que le type de charpente qui sera utilisé impactera sur la facture. Si on utilise des planchers porteurs, on ne risque pas de surcoût. L’aménagement de combles peut alors couter entre 500 et 700 euros par m². On peut profiter des travaux pour rénover la toiture. Si cette dernière est soutenue par des fermettes industrialisées, en bois ou en métal, une modification s’impose. Cela compromet un travail de maçonnerie ou la conception d’une ossature bois, plus légère. Alors par rapport aux travaux d’aménagement classiques, la facture peut avoir un surcout de plus de 50 à 70 %.

Comment optimiser le confort ?

Comme avec n’importe quelle pièce de la maison, le confort est important dans les combles aménagés. Pour que ceux-ci deviennent un espace de vie à part entière, ils doivent être bien isolés. On recommande les isolations par l’extérieur. Cela n’a pas d’impact sur le volume habitable et diminue les risques de ponts thermiques. En outre, il faut aussi penser à l’aération. Pour cela, il faut prévoir des ouvertures qui optimisent si possible l’entrée de la lumière naturelle.