Blog

Vous cherchez à réaliser un dossier de qualité pour votre prochain projet

Vous envisagez de construire une semelle de fondation, une dalle de terrasse ou encore un abri de jardin. Cela dit, vous avez besoin d’un coffrage béton pour une fondation correcte et dure. Pour cela, vous pouvez faire appel à un maçon ou bien le réaliser par vous-même. Si vous choisissez la deuxième option, voici quelques conseils pour bien réaliser son coffrage béton.

La préparation de l’emplacement

La construction d’une maison nécessite une préparation de l’emplacement afin d’éviter toute stagnation d’eau sous la dalle. Pour cela, vous devrez bien respecter les mensurations et la qualité de chaque outil. Par exemple, la dalle béton doit avoir une épaisseur de 10 à 12 cm et un hérisson drainant de 13 à 15 cm. Ainsi, le niveau fini de la dalle doit dépasser de quelques centimètres du niveau de terrain afin de mesurer la profondeur du décaissement.

La réalisation du coffrage

Après avoir préparé l’emplacement, vous pouvez désormais réaliser le coffrage. Pour ce faire, il est préférable d’utiliser des planches épaisses afin d’éviter les risques de déformation. Par la suite, placez les unes aux autres à l’intérieur de la superficie décaissée. Effectivement, leur bord supérieur doit être à la même hauteur que la dalle. Dans cette étape, vous devez également penser à l’écoulement. Autrement dit, le coffrage doit suivre une certaine légère pente selon le type et la nature de la surface à couvrir de béton. En outre, vous devez également tâcher de respecter une bonne étanchéité. Pour ce faire, il vous suffit d’étaler un fil polyane sur le hérisson. Cela permet ainsi d’empêcher la remontée d’humidité.

Besoin d’un vrai professionnel ? Découvrez http://www.coffrages-cosmos.com/ !

Entretenir la dilatation du béton

L’endurcissement du béton change selon sa variation thermique. Cela dit, afin d’éviter tout soulèvement ou éclatement du béton, vous devrez bien mesurer les joints de dilatation. Pour cela, ces derniers doivent avoir une épaisseur de 10 à 20 mm et une hauteur de 40 ou 80 m. Ensuite, vous devrez fractionner la surface en portions de 15 m² environs. Selon les mensurations de la dalle, vous pouvez les agencer dans plusieurs sens de votre choix. Ainsi, vous devrez aligner les joints de dilatations et le coffrage lors de la mise à niveau du béton.

Laisser un commentaire