SHOB ET SHON

Content Image

Ce sont les articles L. 122-7 et R. 112-2 du code de l’urbanisme qui définissent la SHOB ou surface hors œuvre brute et la SHON ou surface hors œuvre nette. Ces deux concepts font l’objet d’une méthode de calcul codifiée et conçue sur des paramètres distincts de ceux usés pour établir la surface habitable et la surface utile. Ils sont aussi interdépendants. On ne peut pas donner la valeur de la SHON si on n’effectue pas préalablement le calcul de la SHOB à laquelle il faut soustraire diverses dimensions. Il faut aussi noter que ces deux concepts ne font plus partie des éléments indispensables pour les autorisations d’urbanisme depuis le 1er mars 2012. Ils ont été remplacés par la surface de plancher et l’emprise au sol.

Pourquoi avait-on besoin d’une SHON et d’une SHOB ?

Lors d’un projet de construction neuve ou d’une rénovation visant à agrandir une structure, il était impératif de calculer les surfaces SHOB et SHON. Ces dernières permettaient de connaître les règles qui s’appliqueront au projet. Il faut noter cependant que les surfaces SHOB et SHON n’ont pas eu de grande similarité avec la surface habitable. Si la prise en compte de la SHOB définit si un dossier pour le permis de construire, une proclamation antérieure ou si aucun dossier spécifique n’est à faire ; l’autre permet de savoir si on doit faire intervenir un architecte ou non.

La Surface Hors Œuvre Brute (S.H.O.B.)

Le calcul de la SHOB s’effectue par additionnement des surfaces de chaque plancher de la construction. Celles-ci doivent être métrées au nu extérieur des murs autrement dit toues les parois sont comptés dans la surface brute qu’elles se trouvent à l’intérieur ou à l’extérieur. Elle comprend donc le rez-de-chaussée et tous les étages, les combles, les sous-sols aménageables ou non, les mezzanines, les toitures-terrasses accessibles ou non, les excroissances de chaque niveau et les auvents. Sont exclus par contre, les terrasses non couvertes de plain-pied avec le rez-de-chaussée, les marches d’escalier et les rampes d’accès et les vides comme les trémies d’ascenseur et d’escalier.
Content Image

La Surface Hors Œuvre Nette (S.H.O.N.)

À partir du calcul précédent de la S.H.O.B., on effectue le calcul de la S.H.O.N qui s’effectue elle aussi à l’extérieur des murs. Mais on doit en déduire quelques éléments. Parmi les éléments à enlever, on a les sous-sols et les combles non aménageables. Il en est de même pour les caves en sous-sol ainsi que les toitures-terrasses, les balcons et loggias si ceux-ci représentent des surfaces non couvertes et/ou non closes et on des ouvertures vers l’extérieur. Toutes les surfaces non closes qui se trouvent au rez-de-chaussée sont également exclues du calcul avec les surfaces destinées pour le parcage des véhicules motorisés ou non.